Einkaufsgemeinschaft HSK AG
Postfach
8081 Zürich

www.ecc-hsk.info
D | F | I

HSK présente : Sabrina Müller, paralégale

La Communauté d'achat HSK dispose d'une paralégale depuis juillet 2021. Nous vous présentons Sabrina Müller et sa formation continue CAS Certificate of Advanced Studies
« Paralegal ». Nous expliquons pourquoi HSK encourage une telle formation continue et quels avantages en découlent pour la Communauté d'achat HSK.

Sabrina Müller, spécialiste de gestion des processus et des conventions et paralégale

Sabrina Müller, spécialiste de gestion des processus et des conventions et paralégale

Qu'est-ce qui t’a motivé à compléter le CAS certificat d'études supérieures                   « Paralegal » ? Qu'est-ce qui te fascine particulièrement dans ce thème ?  

Dans l'esprit de nos valeurs « Plus de concurrence. Plus de transparence. Plus de compétences. » la Communauté d'achat HSK s'est fixé pour objectif d'accroître les connaissances juridiques en interne et de créer à cette fin un poste de paralégal. Je me suis sentie immédiatement interpellée. Le domaine du droit m'a toujours fasciné. Si je n'avais pas travaillé dans l'assurance maladie, je serais certainement aujourd'hui avocate dans mon propre cabinet (rires). Ce que je trouve le plus passionnant, c'est que vous pouvez vous plonger dans les différents articles de la loi fédérale sur l'assurance maladie (LAMal). Je travaille dans le secteur de la santé depuis 16 ans et la LAMal a toujours été ma fidèle compagne et a constamment évolué. 
À la Communauté d'achat HSK, nous avons affaire à des principes juridiques presque tous les jours. Je voulais être en mesure de soutenir mon employeur dans les affaires juridiques, notamment par des recherches ciblées et l'interprétation de textes juridiques. 

Comment se définit un paralégal et quel est l'objectif du CAS ?

Le terme « paralégal » est originaire des États-Unis. Là-bas, cette fonction professionnelle est très répandue, notamment dans les cabinets d'avocats. Vous connaissez probablement la série télévisée «Suits» (rires). En d'autres termes, un paralégal est un professionnel ayant reçu une formation juridique. Grâce à mon savoir-faire, je peux soutenir et soulager les cabinets d'avocats et les entreprises en matière juridique. 
L'accent du CAS porte sur les tâches typiques d'un paralégal, notamment l'obtention de dossiers, les analyses et évaluations (fact finding) et la conduite de recherches (legal research). Les autres tâches d'un paralégal sont la préparation de mémoranda et de notes de dossier ainsi que la rédaction de contrats et de prises de position (legal writing). Les activités administratives dans le domaine juridique (par exemple, le recouvrement de créances) ne sont pas rares non plus. 
Dans le cadre de cette formation continue, j'ai acquis les compétences essentielles d'un paralégal, notamment dans la maîtrise des méthodes de recherche et l'évaluation des résultats de recherche. Grâce à ce CAS, je suis désormais en mesure d'identifier rapidement les problèmes juridiques de manière thématique afin de pouvoir prendre rapidement les mesures nécessaires pour résoudre le problème. Cela inclut également la capacité d'utiliser la notation légale correcte (syllogisme) : On définit d'abord l'article de loi, puis les faits sont subordonnés aux faits de l'article de loi (subsomption) et enfin la conclusion est faite (solution juridique du cas). Dans ce sens, nous avons été autorisés à préparer un mémorandum d'environ 40 pages dans le cadre du CAS. 

Comment la Communauté d’achat HSK peut-elle bénéficier d'une paralégale ? Quels sont nos opportunités et nos défis dans le domaine de la « connaissance juridique » ?

Grâce à cette spécialisation, j'ai acquis une connaissance approfondie du droit des sociétés, du droit des contrats et du droit procédural, ce qui me permet d'élaborer des solutions juridiquement solides. En tant que première interlocutrice juridique, je contribuerai à optimiser les ressources et à accroître l'efficacité de la Communauté d’achat HSK en soutenant et en soulageant l'entreprise par mon travail dans le domaine juridique. J'imagine bien que dans de nombreux cas, je peux éviter à l'entreprise de devoir faire appel au service juridique. Chez HSK, nous sommes constamment confrontés aux décisions du Conseil d’État, fixations de prix et rétrocessions. Grâce à cette formation complémentaire, je suis en mesure de mieux interpréter les textes juridiques et d'effectuer des recherches de manière indépendante, ce qui rend la Communauté d'achat HSK plus autonome en matière juridique. Je vois beaucoup de potentiel dans le domaine du droit des contrats, car les négociations tarifaires et les conventions tarifaires sont notre pain quotidien. 
Je vois surtout des défis potentiels dans le changement et le développement constants de la situation juridique. C'est exactement là qu'une paralégale peut apporter son aide en effectuant des recherches spécifiques sur les décisions juridiques prises dans des affaires judiciaires antérieures et en se tenant au courant. Le droit est souvent une question d'interprétation, qui peut être appliquée de différentes manières selon l'observateur.

Pour terminer, tes collègues de travail peuvent-ils s'adresser à toi pour toutes sortes de questions juridiques ? 

(Rires) Bien sûr, il suffirait de définir mes honoraires de consultant. Blague à part, dans le domaine du recouvrement de créances et de la faillite, je pourrais même créer ma propre entreprise en tant que paralégale. J'ai déjà pu conseiller mes amis sur des questions juridiques. Cela me comble quand je peux aider légalement. Mon objectif est de fournir un soutien juridique tant sur le plan professionnel que privé. 
Je voudrais profiter de cette occasion pour remercier tous ceux qui m'ont soutenue personnellement et financièrement tout au long de mon parcours. Un merci tout particulier à notre Directrice, Eliane Kreuzer, mais aussi à ma supérieure, Marianne Ehrler, ainsi qu'à Natalie Rossi, qui m'a apporté une aide juridique extraordinaire. Sans la compréhension et le soutien, également dans mon environnement privé, je n'y serais probablement pas arrivé pendant ces six mois intensifs. Ma conclusion personnelle : on ne peut réussir une formation continue que si l'on fait preuve de beaucoup de persévérance et de discipline, mais surtout d'un esprit d'équipe - dans ses études, sur le plan professionnel, mais aussi dans sa vie privée.

Entretien: Vanessa Huber 
 

A quel point cet article est intéressant pour vous?


Lire la suite
Fermer

A propos de Sabrina Müller 

Sabrina Müller travaille depuis 2019 pour la Communauté d’achat HSK : d'abord en tant que spécialiste de gestion des processus et des conventions puis, à partir d'octobre 2021, en tant que responsable de l'organe de coordination. Auparavant, elle a été responsable de décompte de prestations auprès de l'assureur Helsana pendant 6 ans au total et a dirigé les équipes « Traitements ambulatoires » et « Hôpital |Soins ». Sa principale fonction au sein d'HSK est de diriger l’organe de coordination, l'interface entre les assureurs Helsana, Sanitas et KPT et HSK. Sabrina a suivi une formation d'assistante en pharmacie et est spécialiste en assurance maladie avec un brevet fédéral. En juillet 2021, Sabrina a terminé avec succès sa formation CAS Paralegal à la ZHAW.