Einkaufsgemeinschaft HSK AG
Postfach
8081 Zürich

www.ecc-hsk.info
D | F | I

«Plus de transparence (des données)» au niveau des soins

Les prestations de soins n’ont eu cesse d’augmenter ces dernières années. La Communauté d’achat HSK a de ce fait analysé les données dont elle dispose portant sur les années 2014 à 2017 et en a tiré de tout nouveaux enseignements.

La part des prestations de soins ambulatoires s’accroît

Les soins de longue durée, qui représentent plus de 60 pour cent de toutes les prestations, restent le domaine des soins le plus coûteux de tous. Ce, malgré une baisse de volume de 3,5 pour cent observée entre 2014 et 2017. On remarque face à cela une tendance à la hausse des soins ambulatoires, dont la part s’est accrue de 4,5 points de pourcentage, représentant désormais plus du tiers des coûts totaux.

Fig. 1 : Parts des prestations décomptées des établissements médico-sociaux, Personnel soignant spécialisé et Spitex (année 2017)

Fig. 1 : Parts des prestations décomptées des établissements médico-sociaux, Personnel soignant spécialisé et Spitex (année 2017)

Hausse des coûts des soins ambulatoires

L’observation des coûts par patient et par an pour les soins de longue durée, les soins aigus et de transition (SAT) et des structures de jour et de nuit indique qu’ils n’ont quasiment pas évolué. Il en va autrement du domaine ambulatoire où les coûts par assuré ont augmenté de 16 pour cent. Le désir d’être soigné à la maison et le nombre de patients nécessitant plus de soins sont des facteurs possibles de cette hausse.

Fig. 2 : Coûts moyens par patient dans l’année

Fig. 2 : Coûts moyens par patient dans l’année

La tendance à la hausse transparaît également dans le détail

Conformément à l’évolution des prestations de soins ambulatoires observée, la Communauté d’achat HSK constate que la hausse enregistrée provient principalement des organisations d’aide et de soins à domicile et des prestataires de soins indépendants. Tant les prestations brutes décomptées que le nombre de patients bénéficiant de soins et de fournisseurs de prestations ayant procédé à une facturation affichent une tendance à la hausse.

Une nette hausse des coûts des prestations décomptés par patient est par ailleurs également enregistrée. Contrairement aux établissements médico-sociaux pour lesquels les coûts par patient stagnent, la facture des organisations d’aide et de soins à domicile a augmenté de quelque 17 pour cent par patient depuis le début de la période sous revue. A savoir en contrepartie que le nombre de patients par fournisseur de prestations a diminué par rapport aux chiffres d’il y a trois ans.

Fig. 3 : Augmentation des coûts par domaine de soins (année 2014|2017 )

Fig. 3 : Augmentation des coûts par domaine de soins (année 2014|2017 )

« Plus de transparence »

Les analyses actuelles révèlent un transfert des prestations de soins dans le domaine ambulatoire et une croissance importante, voire surcompensatoire, sur le marché des prestataires.

L’objectif actuel est d’établir avec les fournisseurs de prestations de soins des conventions de prestations à l’acte portant sur les prestations qu’ils fournissent. De telles conventions permettent des analyses plus pointues des prestations fournies.

La Communauté d’achat HSK s’engage pour « plus de transparence » dans l’achat des prestations, d’où l’importance des enseignements tirés pour les futures négociations.

A quel point cet article est intéressant pour vous?

Votre contact direct

Manuela.jpg

Manuela Schär

Responsable des négociations | Gestionnaire tarifaire de soins
T +41 58 340 66 63
m.schaer