Einkaufsgemeinschaft HSK AG
Postfach
8081 Zürich

www.ecc-hsk.info
D | F | I

Rétrospective – Première année sous forme de SA pour la communauté d’achat HSK

L’année touche à sa fin, et la communauté d’achat HSK en dresse un bilan avec deux de ses responsables des négociations. Nous reviendrons sur quelques temps forts et négociations réussies, ainsi que sur les premières conclusions tirées des négociations.

Dans un entretien avec Margrit Felder, responsable des négociations en Suisse romande et gestionnaire tarifaire dans le domaine des soins, et Sosio Terminio, responsable des négociations dans les cantons de Berne et de Soleure, nous retracerons l’évolution de la communauté d’achat HSK, après un an de travail opérationnel sous forme de société anonyme à part entière.

En 2017, la communauté d’achat HSK sera-t-elle telle que nous l’avons connue cette année?

Margrit Felder: Cette année et à l’avenir, les négociations basées sur les données seront notre principale priorité. Comme mes collègues l’auront également constaté, ce style de négociation est très apprécié des fournisseurs de prestations, qui voient ainsi HSK comme un partenaire transparent et compétent. D’ailleurs, notre équipe est majoritairement satisfaite de la collaboration avec les fournisseurs de prestations. Par exemple, les associations de fournisseurs de prestations dans le domaine des soins souhaitent également organiser un échange cette année, alors qu’aucune négociation n’est en cours pour l’instant.

Sosio Terminio: Les relations de partenariat que nous cultivons de longue date avec les fournisseurs de prestations nous permettent de mener des discussions et des négociations contractuelles toujours aussi ouvertes, alors même que les directives et exigences de négociations se sont durcies. Cette année, mes collègues ont par exemple réussi à conclure deux contrats – inédits en Suisse sous cette forme – un pour la thérapie transcrânienne par ultrasons guidée par résonnance magnétique (SoniModul SA) et l'autre pour le traitement endoveineux des veines saphènes (Union des Sociétés Suisses des Maladies Vasculaires).

Qu’en est-il des autres domaines?

Sosio Terminio: On peut citer d’autres temps forts, par exemple les conventions passées pour 2016 et 2017 avec les hôpitaux universitaires de Lausanne (CHUV) et de Genève (HUG) dans le domaine des DRG, ainsi que les négociations avec les cliniques psychiatriques du canton de Zurich, qui ont accepté de baisser leurs tarifs. Après de longues et difficiles négociations, nous sommes parvenus à un accord rétroactif au 1er janvier 2012 avec le Cardiocentro Ticino. Le résultat sont des tarifs dégressifs et la procédure de fixation a pu être retirée. Les hôpitaux cantonaux d'Argovie et de Baden se sont révélés des partenaires de négociation fiables, et des baserates pour les années 2013 à 2017 ont pu être négociés rétrospectivement.

HSK a pu investir ses propres bureaux début octobre. Quels changements ce déménagement a-t-il apportés?

Margrit Felder: Durant les neuf premiers mois passés dans les locaux d’Helsana, nous avons étudié différentes options de site pour notre siège principal. Nous avons finalement été séduits par ce même bâtiment à Dübendorf, face à la gare de Stettbach. Les nouveaux locaux étaient bien plus spacieux. Nous avons par exemple des salles de réunion dédiées aux négociations.

Derrière toutes ces expériences positives, avez-vous eu aussi des moments plus difficiles?

Sosio Terminio: Bien sûr, la première année que la communauté d’achat HSK a passée sous forme de SA n’a pas été parfaite. Les négociations basées sur les données requièrent par exemple une base de données complète, ce qui suppose que les fournisseurs de prestations transmettent les données correspondantes à la communauté d’achat HSK. Malheureusement, il nous arrive régulièrement de recevoir des données ITAR_K incomplètes, nombre de nos fournisseurs de prestations ne fournissant pas de données détaillées.

Margrit Felder: Les négociations reviennent souvent à trouver un compromis entre notre objectif de gestion fiduciaire de l’argent des primes et les exigences élevées des fournisseurs de prestations. Les négociations sont également difficiles dans les secteurs sans structure tarifaire nationale ou confrontés à un changement imminent de structure tarifaire.

Comment la communauté d’achat HSK résume-t-elle son premier exercice en tant que société anonyme?

Sosio Terminio: Depuis que HSK est une société anonyme à part entière, les attributions sont plus claires. Les gestionnaires tarifaires veillent à garantir une stratégie de négociation uniforme dans toute la Suisse, tandis que les responsables des négociations sont compétents au niveau cantonal. De notre point de vue, cette structure organisationnelle simplifie l’accès à HSK pour les fournisseurs de prestations. Nous jugeons le bilan de cette première année positif malgré un potentiel d’amélioration dans certains domaines, et nous avons hâte de nous lancer dans la prochaine année de négociations.

Interview: Daniel Burger

Votre contact direct

Sosio.jpg

Sosio Terminio

Responsable des négociations
T +41 58 340 42 00
s.terminio