Einkaufsgemeinschaft HSK AG
Postfach
8081 Zürich

www.ecc-hsk.info
D | F | I

Perspectives 2017 – Axes

L’année 2017 va bientôt commencer. C’est le temps pour la communauté d’achat HSK de proposer une perspective des axes pour l’année à venir. Outre l’avenir inconnu de la structure tarifaire TARMED, il s’agira entre autres des importants investissements dans les hôpitaux qui préoccuperont le secteur de la santé dans un proche avenir.

Soins hospitaliers stationnaires

Le nouveau financement des hôpitaux et SwissDRG dans les soins somatiques aigus ont été introduits il y a six ans. La phase d’introduction de la structure tarifaire est close. Dans le domaine hospitalier, la communauté d’achat HSK estime que, malheureusement, peu de choses ont bougé au niveau de la concurrence. D’une part, il y a toujours des distorsions en raison de subventions ouvertes et cachées. HSK salue le fait que des interventions soient déposées au Parlement fédéral en vue de garantir davantage de transparence.

HSK constate de l’autre part, que les nombres de cas sont (trop) bas dans quelques hôpitaux pour certaines opérations et qu’ils doivent être remis en question de manière critique d’un point de vue économique et qualitatif. Dans de nombreuses communes, certains pensent (encore) que tous les hôpitaux doivent proposer toutes les prestations, au lieu de se concentrer sur certains domaines, sous forme de coopérations par exemple.

Il convient de remettre en question le boom des investissements hospitaliers. Il s’avère que non seulement des investissements de remplacement nécessaires ont été effectués, mais que les standards et les capacités ont augmenté. Ici, il faudra tôt ou tard se poser la question si les investissements hospitaliers de 15 milliards de francs environ en réalisation ou en planification pouvaient être répercutés dans leur intégralité sur l’assurance maladie sociale.
Vu ce contexte, la communauté d’achat HSK s’attend à ce que les négociations seront plus rigoureuses, d’autant plus que le secteur public doit débourser plus pour des prix plus élevés dans le cadre du financement dual fixe.
C’est les raisons pour lesquelles HSK va continuer à développer le concept Benchmark et l’approche basée sur les données pour les négociations de prix.

En 2018, la structure tarifaire nationale TARPSY sera introduite pour la psychiatrie pour adultes. Pour ce domaine, les tarifs doivent être renégociés au niveau national et il faut trouver un instrument en vue d’évaluer l’économicité.

L’introduction de la structure tarifaire nationale va être retardée de deux ans au moins dans la réadaptation. HSK observe une augmentation du volume de travail et des exigences tarifaires élevées sont partiellement revendiquées. Il s’agit ici de bien observer le développement.

Ambulatoire

Dans le domaine ambulatoire, c’est notamment TARMED qui va préoccuper le secteur. Il n’est pas encore sûr comment la structure tarifaire va évoluer. Dans certains cantons, la communauté d’achat HSK a négocié de nouvelles valeurs du point tarifaire pour l’année tarifaire 2017 avec les associations de médecins et les hôpitaux. Cependant, les négociations ont échoué dans certains cantons. Pour en savoir plus, consulter le rapport «TARMED – Situation actuelle des négociations».

La pierre d’achoppement est toujours la question de savoir selon quels critères il faut calculer la valeur du point tarifaire et comment évaluer l’économicité. Du point de vue d’HSK, il est évident que la transparence des données est toujours complètement insuffisante en vue de proposer un benchmark payant. L’évolution des volumes est elle aussi problématique.

La physiothérapie est un autre chantier. En l’absence d’un accord concernant la structure tarifaire, il reste encore à déterminer comment négocier les tarifs pour l’année prochaine.

Votre contact direct

Riadh.jpg

Riadh Zeramdini

Directeur adjoint | Responsable Région Est et Ouest | Gestionnaire tarifaire de SwissDRG
T +41 58 340 41 88
r.zeramdini